Autoentrepreneur : que faire pour éviter le surendettement ?

L’impact économique de la covid-19 est perceptible. En quelques semaines d’arrêt d’activité, de nombreuses PME ont perdu une grande partie de leurs chiffres d’affaires. Pour certaines d’entre elles, l’endettement est inévitable afin d’arriver à s’en sortir. Mais, que faire pour limiter le surendettement ? Focus !

Connaître le b.a.-ba des affaires

endettement

Il n’est pas superflu de bien intégrer le principe de la dette d’une entreprise. Cette somme d’argent n’est autre qu’un capital emprunté. Majorée d’intérêts, elle doit être remboursée dans un délai défini.

Il faut savoir que les banques considèrent un certain nombre de critères pour noter les demandeurs de crédit : le salaire, l’âge, l’ancienneté professionnelle, la nature du projet, etc. sont parmi les éléments qu’elles prennent en considération pour jauger la solvabilité des candidats.

Même si vous répondez à toutes ces conditions d’éligibilité, l’entrepreneur doit se poser quelques questions fondamentales avant de souscrire un emprunt : dispose-t-il d’un reste à vivre suffisant pour faire face à ses charges fixes mensuelles telles que les factures d’eau, d’électricité et de gaz, les diverses assurances, les impôts, le transport et l’alimentation, entre autres ? Quel taux d’endettement les bailleurs lui accorderont-ils pour implémenter son projet ?

En fonction de sa situation actuelle, il sera en mesure de décider si un endettement est une nécessité.

Identifier les bonnes dettes et les mauvaises dettes

Avant de contracter de nouvelles dettes, vous devez avoir liquidé les précédents crédits. De cette manière, vous ne serez pas contraints de gérer plusieurs créances. Si vous persistez à faire un prêt, sachez qu’une éventuelle baise de votre chiffre d’affaires peut entraîner un problème financier conséquent. Face aux intérêts d’emprunt, vous aurez des difficultés à équilibrer votre situation financière.

Pour éviter un tel problème, il est important de savoir faire la différence entre les bonnes dettes et les mauvaises dettes. L’une permet d’investir et d’augmenter les revenus tandis que l’autre ne fait que vous appauvrir. Afin de mieux gérer vos dépenses et de vous concentrer sur la rentabilisation des fonds empruntés, il est recommandé de recourir au logiciel de recouvrement Clearnox.

Souscrire une dette au bon moment

emprunter de l'argent

Quelle que soit son envergure, une entreprise a besoin de fonds pour fonctionner. Mais il arrive qu’elle ne dispose pas d’un financement suffisant pour réaliser toutes les opérations indispensables. De fait, l’endettement est un risque nécessaire pour son développement.

Sachez que l’entreprise peut avoir recours à deux catégories de dettes :

  • Les dettes à court terme : ce sont celles qui financent le cycle opérationnel et qui constituent les fonds de roulement ;
  • Les dettes de moyen et long terme qui servent surtout au cycle d’investissement.

Ainsi, l’endettement est un mode de financement de l’entreprise. Il reste à éviter l’excès d’endettement — qu’on appelle aussi surendettement —, car les problèmes qui en découlent sont parfois fatals. Réalisé dans de bonnes conditions, c’est-à-dire dans des conjonctures favorables, l’endettement peut constituer un effet de levier. Les revenus d’exploitation augmentent, de même que le rendement des capitaux propres.

L’endettement est une solution lorsque l’augmentation du capital et l’autofinancement sont impossibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *