En Luxembourg, le surendettement devient une situation grave aux yeux du gouvernement

En Luxembourg, l’endettement devient excessif, ce qui représente une situation alarmante pour le Ministère du Travail du pays. Les personnes concernées,  dépassant la trentaine sans excéder la cinquantaine, entrent de façon majoritaire dans le cercle de la population active. Ces statistiques proviennent de la Ligue médico-sociale et de l’ASBL Inter-Actions.

Le ministère recherche un moyen de s’en sortir

Comme exposé précédemment, le Ministère du Travail, rejoint par le gouvernement local, se retrouvent dans une situation alarmante face au surendettement des habitants du Luxembourg. La réaction du Ministère du Travail ne s’est pas toutefois fait attendre. L’organisation d’ateliers en coopération avec l’IMS Luxembourg, ULESS et 6zéro1 a été l’une des solutions.  Le but étant d’éradiquer le surendettement, ces ateliers ont exhorté ceux qui y ont participé à suggérer des moyens les plus efficaces pour abroger l’endettement excessif qui se propage dans le pays. L’une des solutions consistait à introduire la finance aux personnes concernées, à les y initier, et ce, par le biais d’une application mobile.

Cette solution, bien évidemment, a su convaincre les jurys. Le projet, une fois financé, est lancé. Le développement de l’application prendra le temps qu’il faudra. Et une fois mise au point, elle sera disponible au grand public, notamment aux jeunes ayant moins de 25 ans, car un esprit jeune est encore à la fois motivé et ouvert à l’inculcation de nouvelles choses. De cette manière, la finance ne sera plus un sujet étranger.

La solution pour le surendettement des Luxembourgeois

Etant donné que toute affirmation n’est pas crédible sans statistiques, la Ligue médico-sociale a publié des chiffres sur l’année 2017, stipulant que 550 personnes ont réclamé un coup de main et une assistance à cause du surendettement auquel elles ont fait face. Ces statistiques ne sont guère réconfortantes, d’abord parce que si on les compare avec celles des années précédentes, il n’y a pas eu de progression du tout. Et ensuite, parce que ces 550 personnes sont des individus qui ont réclamé de l’aide pour se faire assister dans leur situation. Il y a encore les personnes qui sont surendettées mais qui ne cherchent pas assistance. Par conséquent, le nombre total de personnes en condition de surendettement dépasse largement 550.

Selon d’autres statistiques, plus de la moitié des personnes faisant face à un surendettement louent la maison ou l’appartement dans lequel elles habitent. Ce qui veut dire que parmi leurs dettes mensuelles figure le loyer de l’endroit où elles habitent.

D’un autre côté, toujours selon des chiffres, la situation sociale (notamment matrimoniale) des personnes immergées dans cette situation aurait un lien avec le surendettement. Plus de 30 % de ces individus ne sont pas mariés.

En 2013, une loi a été officiellement publiée et a ainsi été rendue exécutoire. Elle concerne les personnes et les ménages surendettés, leur permettant de faire appel à un système de regroupement de crédit dans le but de les sortir de leur misère financière. Ce système spécial est le regroupement de crédit. Ce dernier leur accorde une période plus large pour rendre l’argent emprunté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *