La pathologie est l’étude de la maladie

La pathologie est le pont entre la science et la médecine. Il prévoit tous les aspects des soins aux patients, des tests de diagnostic et des conseils de traitement à l’utilisation de technologies génétiques et à la prévention des maladies. Les médecins et les scientifiques travaillant en pathologie sont des experts en pathologie. Ils s’appuient sur leur expertise pour soutenir tous les aspects des soins de santé, en guidant les médecins sur la bonne façon de traiter les maladies courantes, en utilisant des technologies génétiques de pointe pour traiter les patients atteints de maladies représentant un danger de mort.

Les pathologistes jouent un rôle essentiel dans la recherche, dans l’avancement de la médecine et dans la conception de nouveaux traitements pour lutter contre les virus, les infections et les maladies comme le cancer.

Au cours des 100 dernières années, nous avons constaté une réduction significative du nombre de maladies telles que la poliomyélite dans le monde, ainsi que des avancées majeures en matière de transfusion sanguine, de vaccination et de traitement des maladies héréditaires. Tout cela grâce au travail de pionnier des pathologistes.

En contrepartie, la violence a eu une nette progression dans le monde entier notamment les actes de violences sexuelles. Selon une étude du Centre d’Accueil en Urgence des Victimes d’Agression plus de 4000 femme en eu recours à ce centre après une agression physique de leurs conjoint ou un membre de la famille. Selon, Sophie Gromb-Monnoyeur le centre permet l’accompagnement des victimes tout-au-long des procédures judiciaires.

Qui travaille en pathologie ?

Il existe des équipes de personnel médical et de scientifiques dont le travail consiste à étudier des échantillons prélevés sur le corps d’une personne afin de comprendre ce qui la rend malade. Ces équipes sont composées de pathologistes – qui sont soit des médecins ayant suivi une formation de laboratoire, soit des scientifiques ayant une formation clinique spécialisée -, ainsi que des scientifiques biomédicaux et du personnel d’appui. Les médecins, les infirmières, les chirurgiens et les autres membres du personnel médical sollicitent des pathologistes et des scientifiques consultants pour obtenir des conseils sur la nature et la gravité de la maladie d’un patient, en s’assurant qu’ils obtiennent le traitement le plus approprié.

Quelques exemples

Si votre sang ne coagule pas correctement, c’est un hématologue qui procédera aux analyses de sang, confirmera si vous êtes hémophilique et proposera un traitement.

En cas d’épidémie d’infection dans un hôpital  – par exemple, le SARM, il s’agit d’un microbiologiste médical où il est nécessaire l’intervention d’un médecin spécialiste des infections qui conseillera les équipes de lutte contre les infections et s’emploiera activement à la contenir.

Pour les femmes qui ont du mal à tomber enceinte,  il s’agit d’un scientifique spécialisé dans le domaine de la procréation qui étudiera, diagnostiquera et, si possible, traitera tous les problèmes d’infertilité.

Les pathologistes jouent également un rôle important dans diverses recherches, allant de l’étude des effets de nouveaux médicaments lors d’essais cliniques au profilage du comportement des virus et des bactéries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *