Le métier d’un médecin légiste

La médecine légale est peut-être l’une des spécialités de pathologie les plus connues. Les médecins légistes fournissent une expertise essentielle dans les cas où une personne est décédée dans des circonstances suspectes.

La médecine légale est un service fourni aux coroners et aux forces de police pour faciliter les enquêtes sur des homicides ou des morts suspectes. En Ecosse, cette responsabilité incombe aux procureurs fiscaux. Les médecins légistes se spécialisent dans l’exécution d’autopsies à des fins médicales et juridiques, pour comprendre la cause et le mode de décès. Ils peuvent suivre une affaire du lieu du crime à la déposition devant un tribunal pénal.

Le rôle d’un médecin légiste

Un aspect clé de leur rôle consiste à pratiquer des autopsies sur les corps de personnes décédées dans des circonstances suspectes, comme un suicide, des homicides présumés ou des décès en détention. Pour cette raison, les médecins légistes effectuent généralement des examens sous l’autorité d’un coroner ou d’un procureur. Leurs conclusions peuvent jouer un rôle fondamental pour traduire les auteurs en justice. Et ils ont la responsabilité d’assister à une variété de tribunaux pour expliquer les détails des affaires sur lesquelles ils travaillent aux jurés ainsi qu’aux proches.

Parallèlement, les médecins légistes partagent des tâches avec leurs collègues de pathologie cellulaire : rédiger des rapports pour partager leurs résultats et enseigner les stagiaires sur le métier. Ils procéderont également à des autopsies en cas de décès inexpliqué. Bien que la plupart de leurs travaux portent sur des morts suspectes, ils sont parfois appelés à interpréter les blessures de victimes vivantes pour aider les personnes dans les procédures judiciaires. Un grand part de leurs interventions est destiné pour les actes d’agressions sexuelles en proposant aux victimes un soin et une assistance sociale ainsi qu’un accompagnement judiciaire. Crée par Sophie Gromb-Monnoyeur, le Centre d’Accueil en Urgence des Victimes d’Agression, le CAUVA, est votre meilleure adresse.

Comment sera mon environnement de travail ?

En tant que médecin légiste, votre temps sera partagé entre les morgues, les hôpitaux, les tribunaux et, parfois, les scènes de crime, ce qui nécessitera des déplacements réguliers. Vous travaillerez principalement de manière indépendante, avec le soutien de la police, des procureurs, des officiers du coroner et du personnel de la morgue. Vous serez en contact avec d’autres pathologistes, ainsi qu’avec des membres du système de justice pénale, tels que des avocats.

De quelles compétences aurai-je besoin ?

Bonnes aptitudes en communication – vous devrez préparer des rapports techniques complets sur vos conclusions, puis en témoigner devant un tribunal devant un public non averti.

  • Une approche flexible du travail – la vie professionnelle d’un médecin légiste n’est pas conventionnelle par rapport à d’autres spécialités. Chaque jour sera différent et le voyage sera nécessaire.
  • La capacité de faire face à la pression – votre environnement de travail sera intrinsèquement lié à des événements de la vie stressants, et vous devrez être préparé au défi du contre-interrogatoire devant la cour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *