Finance

Quels sont les secteurs haussiers du CAC 40 en 2020 ?

2019 se termine à peine que les bilans annuels sont déjà faits et que les prévisions vont bon train pour la future année.

En 2019, le CAC 40 a connu une excellente année avec une hausse supérieure à 26%, soit la plus belle enregistrée depuis les années 90.

Le début d’année 2020 s’annonce également bon selon les spécialistes. Mais, ce qui est vrai pour l’indice ne l’est pas pour toutes les valeurs. Ainsi, si STMicroelectronics a pris 92% en 2019, il ne faut pas oublier que d’autres valeurs du CAC 40 comme Publicis et Renault ont perdu plus de 15%.

Alors, quels sont les secteurs prometteurs en 2020 ?

Le luxe : encore ?

Cela fait des années que le luxe est en plein essor comme en témoignent les excellentes performances sur une décennie de LVMH, Kering et Hermès International. D’ailleurs, ces bonnes performances françaises dans le luxe ne sont pas une exception et tous les indices boursiers mondiaux ont leurs valeurs dans le luxe en hausse.

Il n’y a aucune raison de penser qu’un recul se constatera cette année. La demande reste en constante augmentation, notamment en Asie. De plus, les investisseurs sont très excités à l’idée de voir les retours pour LVMH de l’achat du joaillier Tiffany’s.

Le secteur bancaire vers la création de géants

La dernière crise économique des subprimes semble bien loin. En 2019, le Crédit Agricole a enregistré +37.10% de hausse, BNP Paribas +33.80% et la Société Générale +11.50%. Ces chiffres sont vraiment excellents, surtout quand vous prenez en compte le contexte économique.

En effet, avec la politique monétaire des taux bas, les banques ont beaucoup de mal à gagner de l’argent sur les prêts. Le crédit immobilier est au plus bas, tandis que l’épargne populaire a tendance à coûter de l’argent aux banques depuis que leurs dépôts bénéficient… d’un taux négatif !

Si aucune révolution n’est annoncée sur les taux directeurs en 2020, il est sûr qu’ils ne descendront pas plus bas. Tout changement haussier entraînera une hausse des investisseurs vers les secteurs de la banque.

Il y a également de nombreuses rumeurs de rachats dans l’univers des banques. Or, toute OPA lancée entraîne souvent une hausse de la valeur du titre et cela se vérifie même quand l’OPA ne se concrétise pas.

Le secteur automobile : un pari à tenter ?

Les valeurs dans l’automobile ont toujours été importantes dans le CAC40. Le secteur n’est pas le préféré des investisseurs. Il est en révolution avec des changements majeurs causés par le climat. Beaucoup craignent un avenir sombre pour les constructeurs historiques et une baisse des ventes.

Or, quand on regarde la relève, elle n’est pas encore en place et tous les ménages ne mettront pas 100 000€ dans une Tesla. Mieux encore, si le titre de Renault a chuté, notamment avec l’affaire Carlos Goshn, une certaine stabilité semble avoir été trouvée en fin d’année à la tête du groupe.

Mettre quelques pourcents de votre portefeuille boursier sur ces valeurs est une bonne idée. Misez en priorité sur une recovery de Renault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *